PARIS-BREIZH ? C'EST PAS FINI !!!

Place aux délires sans contraintes mes chers lamas !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Du sens profond de "campaniculer"

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
salmémé qui revient
Dromadaire campaniculé
avatar

Nombre de messages : 334
Age : 29
Localisation : youhou je vais bien, ne vous inquiétez pas
Date d'inscription : 20/02/2006

MessageSujet: Du sens profond de "campaniculer"   Mer 17 Mai - 18:40

TILDOU : Ci suit le hors sujet du topic traitant je vous le rappelle de nos chers bambous !! J'ai déplacé judicieusement votre prémice de débat vers ici !
Alors lâchez vous !! Qu'est-ce pour vous que le campaniculage ? Débattons-en entre amis !


TU SAIS PAS CE QUE VEUT DIRE CAMPANICULER????!!! affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tildou
Petit Châteauroux
avatar

Nombre de messages : 580
Localisation : Au marché des illusions
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Du sens profond de "campaniculer"   Mer 17 Mai - 20:54

Remarque, c'ets pas dans le dico, alors tu peux imaginer ce que tu veux.
Pour Ridien, ça veut p't'être dire faire pousser eds campanules ...
En tous cas pas pour moi, mais je suis une perverse, c'est bien connu ... !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parisbreizh.bbconcept.net
Chulia
Mordilleuse d'oreille
avatar

Nombre de messages : 607
Age : 91
Localisation : A la fac, fack, fuck you!
Date d'inscription : 01/02/2006

MessageSujet: Re: Du sens profond de "campaniculer"   Ven 19 Mai - 14:21

Hum hum,je tiens à dire pour ma défense (même si vous m'avez pas attaquée: mieux vaut prévenir que guérir) que moi je sais pas d'où il sort ce mot d'abord --> campaniculer
Je dirais que le suffixe "culer" pourrait faire penser à un acte sexuel, qui se rapporterait aux...fesses, mesdames et messieurs.
Ensuite, le préfixe "campa" rappelle la... CAMPAGNE! Et oui et oui.
Puis la conjonction de coordination "ni" symbolise la privation.
Je peux donc en conclure mesdames et messieurs: que notre cher mot "campaniculer" est un verbe voulant dire.....
"faire-un-acte-sexuel-avec-ses-fesses-dans-la-campagne-sans-la-campagne-forcément" Laughing
Enfin bon...moi je dis ça, j'dis rien (mais je n'en pense pas moins).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
salomé(ridien)
Sourire de Troll
avatar

Nombre de messages : 1044
Age : 29
Localisation : bambouland, in america, hey !!
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Du sens profond de "campaniculer"   Ven 19 Mai - 18:29

Haaa,ben y suffisait de le préciser !! MERCI CHULIA !!! Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tildou
Petit Châteauroux
avatar

Nombre de messages : 580
Localisation : Au marché des illusions
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Du sens profond de "campaniculer"   Ven 19 Mai - 19:56

Beeeeh naaan ça perd tout son charme !!!!
Moi je dis que tout comme chocolat veut dire chocolat et transatlantique à pédales veut dire transatlantique à pédales, et bien campaniculer signifie bêtement et simplement ... campaniculer !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parisbreizh.bbconcept.net
salomé(ridien)
Sourire de Troll
avatar

Nombre de messages : 1044
Age : 29
Localisation : bambouland, in america, hey !!
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Du sens profond de "campaniculer"   Sam 20 Mai - 14:52

campaniculer...(pr ma touille: "t'aurais pas dis un mot en -ule ??")

....c'est un lieu de camp à niculer.

niculer...harf,c'est dur....je vous dis ça plus tard (je cherche l'inspiration. ouiouioui)

Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
salmémé qui revient
Dromadaire campaniculé
avatar

Nombre de messages : 334
Age : 29
Localisation : youhou je vais bien, ne vous inquiétez pas
Date d'inscription : 20/02/2006

MessageSujet: Re: Du sens profond de "campaniculer"   Sam 20 Mai - 20:03

Campaniculer or not campaniculer?
That is the kouechtione.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
salomé(ridien)
Sourire de Troll
avatar

Nombre de messages : 1044
Age : 29
Localisation : bambouland, in america, hey !!
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Du sens profond de "campaniculer"   Sam 20 Mai - 20:04

je campanicule donc je suis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
salmémé qui revient
Dromadaire campaniculé
avatar

Nombre de messages : 334
Age : 29
Localisation : youhou je vais bien, ne vous inquiétez pas
Date d'inscription : 20/02/2006

MessageSujet: Re: Du sens profond de "campaniculer"   Sam 20 Mai - 20:05

vous êtes pas très douées quand même.
sa signification est évidente.
campa : grande et vaste plaine du sud de l'amérique.
ex"allons galoper dans la campa"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
salomé(ridien)
Sourire de Troll
avatar

Nombre de messages : 1044
Age : 29
Localisation : bambouland, in america, hey !!
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Du sens profond de "campaniculer"   Sam 20 Mai - 21:50

VOUS ME MANQUEZ !!!!

zut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
salmémé qui revient
Dromadaire campaniculé
avatar

Nombre de messages : 334
Age : 29
Localisation : youhou je vais bien, ne vous inquiétez pas
Date d'inscription : 20/02/2006

MessageSujet: Re: Du sens profond de "campaniculer"   Dim 21 Mai - 13:19

niculer=dérivé de "reculer",qui signifie "reculer avec le nez".
ex:"mais tu gênes! nicule,bon sang!"
nous avons donc enfin l'éthymologie de notre mot, qui
singifie "reculer avec le nez dans la campa".
ça me semble clair.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tildou
Petit Châteauroux
avatar

Nombre de messages : 580
Localisation : Au marché des illusions
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Du sens profond de "campaniculer"   Dim 21 Mai - 19:38

Effectivement, je pense que c'est assez concis.

Mais Campaniculer peut se découper en plusieurs petits morceaux phonétique :
Kan - panic - ule - é
Quand - panique - Hule - est
Ce qui signifie donc Quand Hule est paniqué.
L'ennui, c'est que je ne sais pas qui est Hule ... Peut-être le 2ème hippopotame, qui serait donc paniqué car Paul a fait l'idiot ...
Seul l'avenir nous le dira !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parisbreizh.bbconcept.net
salomé(ridien)
Sourire de Troll
avatar

Nombre de messages : 1044
Age : 29
Localisation : bambouland, in america, hey !!
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Du sens profond de "campaniculer"   Dim 21 Mai - 20:17

Cherche
Amis
Mangotteurs
Parisiens
A
Niveau
Intellectuel
Certainement
Unique
Livrés
Entiers
Rapidement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tildou
Petit Châteauroux
avatar

Nombre de messages : 580
Localisation : Au marché des illusions
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Du sens profond de "campaniculer"   Dim 21 Mai - 20:29

XDDDDD aaah celui là je l'aime !!!!
Si Flow passe par là, il sera chou de retrouver sa bd dans laquelle figure le mot "campaniculer" et de nous indiquer le contexte afin que nos idées puissent se précsier !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parisbreizh.bbconcept.net
LuLU
In the kitchen
avatar

Nombre de messages : 158
Age : 27
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Du sens profond de "campaniculer"   Dim 21 Mai - 21:44

moi de toute façon je ne campanicule pas
comme ça c'est clair Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
salmémé qui revient
Dromadaire campaniculé
avatar

Nombre de messages : 334
Age : 29
Localisation : youhou je vais bien, ne vous inquiétez pas
Date d'inscription : 20/02/2006

MessageSujet: Re: Du sens profond de "campaniculer"   Lun 22 Mai - 14:56

rhoo...
tu veux pas m'accorder une heure de campaniculage??
rhoo

salomé,j'adore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sam le yéti blagueur
Gigantesque Yéti
avatar

Nombre de messages : 1193
Age : 28
Localisation : Au Pérou, c'est beau mais c'est loin
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Du sens profond de "campaniculer"   Lun 22 Mai - 18:09

Mais non bande de cloportes boursouflés d'ingratitude aveugle et d'ignorance crasse !!!

Campaniculer est adverbe de temps qui a subit l'érosion linguistique du temps, d'où sont hortograf qui s'est galvaudé

Cam-pani-culer

*----> 1°) Cam ==> Quand ( facile celui la ^^)
*----> 2°) Pani ==> Se dit des poissons. Exemple : "A table li enfants, ji vous i pripari di poissons panis
*----> 3°) Culer ( se prononsant origelement "couler" ) ==> Comme le titanic


Campaniculer veut donc dire : Quand le Titanic sera pané comme un poisson.

Un autre équivalent de cette expression en français dit plus courant : quans les poules auront des dents, ou encore, comme disent nos voisins outre atlantique : quand les cochons aurons des ailes pig


Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keskonfoula.wifeo.com
salomé(ridien)
Sourire de Troll
avatar

Nombre de messages : 1044
Age : 29
Localisation : bambouland, in america, hey !!
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Du sens profond de "campaniculer"   Lun 22 Mai - 19:34

C A M P A N I C U L E R
c'est à un pet à haine y s'est eu elleu 'aère

càd : après avoir pété un cable (par exemple à cause de la rage engendrée en elle par son PS* de maths) elle ouvre gd les fenêtre pour se libérer de tte sa haine ...logique
Rolling Eyes


*Prof Sadique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
salmémé qui revient
Dromadaire campaniculé
avatar

Nombre de messages : 334
Age : 29
Localisation : youhou je vais bien, ne vous inquiétez pas
Date d'inscription : 20/02/2006

MessageSujet: Re: Du sens profond de "campaniculer"   Lun 22 Mai - 20:30

HÉHÉHÉHÉHÉHÉ.
ma chère mémé je suis ière de te dire que je compaticule avec toi.
rabbit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tildou
Petit Châteauroux
avatar

Nombre de messages : 580
Localisation : Au marché des illusions
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Du sens profond de "campaniculer"   Lun 22 Mai - 21:26

Campanie ne serait-il pas plutôt originaire ce compagnie ?
Campagnie Culée serait donc ainsi la Compagnie coulée ... p't'être une armée enfermée dans un sous-marin qui prendrait l'eau !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parisbreizh.bbconcept.net
arghounet
Passeur de la Portes des Etoiles
avatar

Nombre de messages : 437
Localisation : dans une grotte, au pole surd, avec un sachjet demballages de carambar et un sac McDo sur la tete
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Du sens profond de "campaniculer"   Mar 23 Mai - 17:35

ahah mles gens coulés dans un sous marin sa me rappelle un feuilleton aux infos : la koursk contre la montre (ahaha vive les sous marins russes)

je ne voias pas de quelle bd tu parles
je prout

sinon campaniculer ca vient de
-1+2 = 3 (c est la 3e lettre d elalphabet)
-ampa : version antique de umpa lumpa (con appelais les ampa lampa, littaralement "teneur de lampes dans la nuit profonde et obscure")
-nic : alors des doutes sur son origine : soit venant dune marke de chaussure que portait athéna, soit le nom dun ppirate produisant des boissons alcoolisées dégueu (old nick)
-uler : mot d'origine latine, se prononcant pendant les "curridas"
cette tradition est a lorigine des poulets au curry (ou le pouletador embrochait el poulet)
et a lorigine des fameuses corida espagnoles (dailleurs le mot uler s'y prononce olé, comme quoi, vraiment, on peut faire confiance a personne)

ce qui donne donc : "un teneur de lampe dans la nuit prrofonde et obscure, accompagné de deux de ses comperes chaussés de baskets grecques, boit du old nick tout en observant une poule sodomiser un taureau a la sauce indienne"

sinon tildoo si tu as un idncie sur la bd ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
-Toto-
Ragondin Mordoré
avatar

Nombre de messages : 326
Localisation : Dans mon nez!!!
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Du sens profond de "campaniculer"   Mer 24 Mai - 0:16

Je sens une irascible et irréductible pulsion primitive qui me pousse à donner mon avis sur ce sujet passionant, qui promet de devenir un enjeu capital dans mes projets de conquête du monde... Venons-en au fait.

Soulignons d'abord que le verbe campaniculer provient de l'interjection campaniculé!, dont voici l'ethymologie:

Camp vient de camp, "espace de terrain où s'installent des campeurs";
a est une version contractifiée (c'est-à-dire privée d'une de ses parties, ici l'accent, afin de fluidifier l'usage, ici l'écriture) de à, préposition indiquant le lieu de destination;
ni, comme l'a brillamment souligné antérieurement notre chère Chulia, signifie la négation, ici l'inexistence, en l'occurence du lieu;
culé, est la contraction d'une interjection injurieuse venant enrichir généreusement le vocable usuel dans les régions les plus tropicales du pays de la Bretagne.

Campaniculé! était un juron fort usité parmi les chasseurs-ceuilleurs des régions du Languedoc lors de leur sédentarisation, aux alentours du XIIème siècle (après quoi, le texte ne le dit pas), lorsqu'ils sentaient leur territoire menacé par des intrus ou des envahisseurs. Il intimait à la malheureuse cible d'aller fonder son foyer ailleurs, et même nulle part, le condamnant ainsi à une recherche de logis éternelle, damnation ultime à l'époque. Cette expression rapidement devenue idiomatique puis contractée se gratifiait d'un complément peu flatteur, déjà courant en ces temps antiques. En effet, il faut bien entendre: camp(e) - a - ni - culé, soit va camper nulle part, vil butor.
ex: Graoumph brâââhhh!! Ca moiiiiii!!! Pas touché!!! Campaniculé!! Zgreuâamishteuurh!! (Thorr le Mufle, 2006)

On peut remarquer la richesse précoce et éblouissante de la langue bretonne dans ses soubresauts ancestraux!
De cette expression est née le verbe campaniculer, forme passive de cette action.
ex: Ouais ouais c'est ca, en gros je peux campaniculer quoi... (un pauvre éclé désepéré, 2007)

Cette expression de nouveaux sédentaires, encore nomades dans l'âme, amoureux d'aventures, s'est perdue dans les méandres méphistolitiques des divaguations (noooooon Saloméééééééééééééééééééééé!!!!!!!!!!!!!) linguisitques. Mais fort heureusement, il est une branche de l'humanité qui possède toujours cet esprit pourtant indéfinissable, et qui retrouva dans l'instinct grégaire et primitif la phonétique séculaire de l'expression bestiale de ce sentiment si originel. Par contre, elle mit très longtemps à en saisir le sens philosophique profond...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tildou
Petit Châteauroux
avatar

Nombre de messages : 580
Localisation : Au marché des illusions
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Du sens profond de "campaniculer"   Mer 24 Mai - 12:31

Donc, Marie Amandine G**** (souhaitant garder l'anonymat) ici présente, jetant un energique coup d'oeil vers l'innocent message de l'innocent antoine, me décréta : "c'est dur, je suis avec toi de tout coeur"
Encore une de ces nombreuses personnes que la beauté du campaniculage n'atteint pas ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parisbreizh.bbconcept.net
arghounet
Passeur de la Portes des Etoiles
avatar

Nombre de messages : 437
Localisation : dans une grotte, au pole surd, avec un sachjet demballages de carambar et un sac McDo sur la tete
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Du sens profond de "campaniculer"   Mer 24 Mai - 21:25

une aute encyclopédie (etymologiquement "en vélo et homo", de "en cyle, en pédé") explique campaniculer de cette façon :

"au temps jadis ou pourfendre le sarrasin , le pauvre, et tout ce qui bougeoit en général n'était qu'une des nombreuses traditions qui font le charme de notre bonne france, il étoit une compagnie de mercenaires issus de tous bords (bordels, surtout) qui mettoit encore plus de joie a pourfendre le gueux, la veuve et l'orphelin. Cette compagnie, a force de découper, d'"éteter", de pendouiller, et de se repaitre du sang plus ou moins chargé de ces victimes, et du vin trouvé dans leurs caves, en avait plein leurs armures, a l'intérieur (il pratiquaient la lampée, concept qu'Antoine peut vous expliquer) comme a l'exterieur (la massue c'est pas le mailleur moyen pour faire un travail propre), elle dégoulinait de partout. En la voyant passer, les gens disaitn que la "la compagnie coulait".
De nos jours, par déformation, on prononce "campaniculer", ce qui signifie "je t'enfonce ma hache, mon armure tachée et les cadavres de femmes et d'enfants, ainsi que leurs membres épars, découverts sur les lieux de mes massacres la ou je pense, et de plus tu as une tache (pistache) !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tildou
Petit Châteauroux
avatar

Nombre de messages : 580
Localisation : Au marché des illusions
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Du sens profond de "campaniculer"   Mer 24 Mai - 21:47

J'aime ^^
Pour ce qui est de ta bd, tout ce que je sais c'ets qu'elle trainait par terre dans ta chambre le dimanche matin, mais c'était aussi le cas d'un grand nombre de choses, nous compris !!
Rou l'a pise entre ses mains, a dit qu'elle allait me faire la lecture (le cerveau de cette jeune fille m'étonnera toujours) et elle a trouvé le mot ... devinez quoi ... CAMPANICULE !!!!
Brefouille citrouille, voilà !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parisbreizh.bbconcept.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Du sens profond de "campaniculer"   

Revenir en haut Aller en bas
 
Du sens profond de "campaniculer"
Revenir en haut 
Page 1 sur 8Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pandawa Sagesse / Soutien : "muleavulne" 130
» reprise du compte "corto"par sangoku
» La suite d'une "certaine" classe de maître: Le Finage de volnay
» [Software] Jeux Bonus d'après BIONICLE 1, le Mask de Lumière. (y compris un test de "Toa" )
» YGO : Pack du Duelliste "Yusei" le 24 02 2009

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PARIS-BREIZH ? C'EST PAS FINI !!! :: PARIS BREIZH !! :: PARIS-BREIZH? C'EST PAS FINI !!!-
Sauter vers: